Stock épuisé.
En rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

 

De la récolte à l'emballage

En ce qui concerne le début de récolte nous n’avons pas énormément évolué notre méthode de coupe. En effet, nous commençons toujours par récolter les basses branches. Bien évidemment, l’œil aguerri de nos coupeurs sélectionne la tige dont les glomérules sont les plus avancées ( mais pas encore fleuries) , par la suite, c’est à l’aide de tronçonneuses que nous faisons tomber les grandes cimes.

 

Lors de la cueillette, le mimosa est assemblé en gros bouquets appelés plus couramment « paquets ».

 

Ces derniers sont regroupés dans des toiles de jutes, l’ensemble formant un ballot pesant environ 40 kilos.

 

Les paquets sont ensuite amenés à la forcerie; la forcerie est une pièce qui va permettre au mimosa se s’épanouir dans une ambiance chaude et humide ( 25°C et 90% d’hygrométrie ). Le mimosa va aussi subir un traitement pour que sa durée de floraison en vase chez le consommateur soit la plus longue possible.

 

Une fois le Mimosa éclos, celui-ci va passer en salle de conditionnement. Là, il va être trié.

 


Le triage consiste à enlever les feuilles à la base de la tige et fleurs de mauvaises qualités. C’est-à-dire celles qui sont de couleurs blanchâtres ou marrons ( dans notre jargon nous disons : « il faut enlever le chocolat ».

 

 

Après le triage, le pesage ! En effet, il faut savoir que chaque bouquet est pesé. La raison est très simple, contrairement aux Roses et aux gerberas, les tiges de Mimosa sont toutes différentes les unes des autres. Certaines ont plus de fleurs d’autres moins, certaines ont une tige plus grosse d’autres non. En fonction de la demande, le poids des bouquets peut aller de 150 grammes à 1 kilo. 


Chaque bouquet effectué est présenté dans une housse à fond noir (sauf pour les gros bouquets) pour plus d’esthétisme.

 

 

Enfin, l’emballage consiste à placer les bouquets dans des cartons ou en seaux aptent à la commercialisation.

 

Les 25 tonnes de Mimosa que nous produisons sont acheminées dans toute la France ainsi que dans le Nord Est de l’Europe (Allemagne, Belgique, Pays Bas).